La ville lance une campagne pour lutter contre les incivilités

La ville lance une campagne pour lutter contre les incivilités

Déchets verts ou de construction, sac plastiques, bouteilles, canettes, cigarettes…on ne compte plus le nombre de déchets qui jonchent le sol des espaces publics et des bords de routes.

Plus de 70 % de la population considèrent ces agissements comme le 1er acte incivique, devant le vandalisme. Pourtant, chaque année en France, 80 000 tonnes de déchets sont jetés dans la nature et les dépôts sauvages représenteraient 21 kg par habitant et par an contre 11,8 kg en 2018.

(source Ademe.fr / village-justice.com / zerouwastefrance.org)

Quelques données chiffrées :

Un français rencontrera en moyenne :

un papier ou un emballage alimentaire après 67 mètres de marche une déjection canine tous les 240 mètres un sac d’ordures ménagères tous les 900 mètres Au moins un dépôt sauvage après 1,5 km de promenade

Chaque seconde dans le monde, 137.000 mégots de cigarette sont jetés au sol soit 4 300 000 mégots / an. Ces déchets qui finissent généralement dans la nature où se déversent dans les cours d’eau constituent un véritable fléau pour la faune et la flore.

Il faut 12 ans pour qu’un mégot se décompose complètement Un mégot pollue à lui seul jusqu’à 500 litres d’eau. C’est un véritable fléau pour notre environnement, indirectement pour notre santé et sur les budgets municipaux

Coût de ces incivilités pour la Ville : 336 000€ par an, soit 1,7 millions d’€ depuis 2015

Les actions sur le plan local.

En 2015, la Ville a mis en place un service spécial et un numéro vert pour le retrait des encombrants. 10 agents et 5 camions sont dédiés et mobilisés au quotidien pour leur enlèvement. Un arrêté a été également pris en septembre 2015 afin de sanctionner ces actes d’incivilités tels que : cracher dans la rue, uriner dans la rue… Tout au long de l’année à Carcassonne, 54 agents municipaux au total oeuvrent au quotidien pour que la Ville reste propre.

En ce mois de novembre 2019, la Ville lance une campagne de communication pour sensibiliser les carcassonnaises et carcassonnais à ces actes d’incivilités qui polluent notre quotidien et coûtent chers aux contribuables. Cette sensibilisation s’accompagne également d’un volet répressif.

Les mesures d’information :

Sensibilisation en 3 temps :

Dès le 5 novembre : campagne d’affichage en ville (320x240, 120x176, panneaux lumineux...) Dès le 14 novembre : marquage au sol et distribution de flyers Dès le 15 novembre : actions de sensibilisation dans les écoles de la ville avec un dépliant distribué aux élèves et expliqué par les enseignants afin de sensibiliser les plus petits.

Les mesures répressives :

Verbalisation systématique en flagrant délit et par vidéo surveillance

RAPPEL :

Mégot sur la voie publique : jusqu’à 180 € d’amendeDéjection canine sur la voie publique : jusqu’à 250 € d’amendeDécharge sauvage : jusqu’à 1 500 € d’amende

Distribution gratuite de cendriers de poche dans les bureaux de tabac de la ville. Cendriers également disponibles à l’accueil Mairie pour les particuliers ou cafés / bars qui le désirent, dans la limite des stocks disponibles.

Le message est clair :

IL NE FAUT RIEN JETER SUR LA VOIE PUBLIQUE OU DANS LA NATURE !
ça se passe chez nous à Carcassonne !
LIRE L'ARTICLE ORIGINAL